Tomates Farcies, Recette de chef

Mise à jour 28 février 2024 à 03:48

60 mn

Facile

Coût Moyen

568 Kcal/Pers

La recette des tomates farcies en été pour la saison de la tomate gorgée de soleil, même en hiver, mais vous n’aurez pas la même qualité de tomates. Cette recette est facile et rapide, suivez les étapes.

INGRÉDIENTS : 4 PERS.

  • 500 g de chair à saucisse
  • 4 tomates coeur de boeuf
  • 2 oeufs
  • 5 ou 6 tranches de pain (dur, frais ou pain de mie)
  • 1/2 oignon émincé
  • 10 cl de lait
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre du moulin

PRÉPARATION en 3 étapes

  • Préparation 15 min
  • Cuisson 45 min

Etapes de la recette Tomates farcies

  • 1

    Pendant que votre four préchauffe à 210°C (th.7), coupez le haut de chaque tomate et conservez chaque chapeau de côté. À l’aide d’une cuillère, évidez les 2/3 de sa chair afin de la creuser comme un récipient qui pourra contenir la farce.

  • 2

    Dans un saladier, commencez par fouetter ensemble (à la fourchette) la moitié du lait avec les oeufs. Ajoutez ensuite la pulpe et les pépins de tomate (n’hésitez pas à les mixer avec un peu d’huile), ainsi que le pain ou la mie de pain émiettée (ou pourquoi pas de la chapelure). Ajoutez le reste du lait pour bien imbiber le tout, et mélangez. Ajoutez pour finir votre viande hachée, en l’émiettant le mieux possible du bout des doigts et l’oignon émincé. Complétez par un assaisonnement en sel et poivre, et mélangez le tout à la cuillère ou à la main.

Allorecettes vous propose: Perle Rare Mini Rapeur éminceur au meilleur prix

éminceur

  • 3

    Remplissez les tomates de farce, placez-les dans un plat (idéalement par dessus une grille intérieure qui leur permettra de dégorger), arrosez-les d’huile d’olive et enfournez-les pendant environ 45 min, en ajoutant les chapeaux en fin de cuisson.

ASTUCES ET IDÉES CUISINE : Tomates Farcies

  • Les tomates sont des légumes (ou fruits) merveilleux, la coeur de boeuf n’est pas essentielle pour cette recette, d’autres variétés pourront satisfaire votre palais aussi.
  • Des courgettes, pommes de terre, poivrons peuvent être cuisiner farcis.
  • Votre farce peut-être aménagée à votre sauce, 1/2 boeuf haché et porc, basilic, persil, un peu de muscade aussi.
  • Incorporez aussi des dès de courgettes et gagnez en croquant… Accompagnez avec du riz blanc.
Tomates farcies, Recette de chef

Mise à jour 26 août 2023 à 08:47

1H00 

Très Facile

Coût Bas

568 Kcal/Pers

– La recette des tomates farcies, un vrai plat familial et gourmand. Il inspire le soleil et le goût des bonnes choses. C’est une recette simple à réaliser, il suffit de suivre scrupuleusement les 3 étapes.

INGRÉDIENTS : 4 PERS.

  • 250 g de chair à saucisse
  • 250 de viande de boeuf hachée
  • 4 tomates coeur de boeuf
  • 2 oeufs
  • 5 ou 6 tranches de pain (dur, frais ou pain de mie)
  • 10 cl de lait
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 branches de persil haché
  • sel, poivre du moulin

PRÉPARATION en 3 étapes

  • Préparation 15 min
  • Cuisson 45 min

Etapes de la recette Tomates farcies

  • 1

    Pendant que votre four préchauffe à 210°C (th.8), coupez le haut de chaque tomate et conservez chaque chapeau de côté. À l’aide d’une cuillère, évidez les 2/3 de sa chair afin de la transformer en une sorte de bol qui pourra contenir la farce.

  • 2

    Dans un saladier, commencez par mélanger ensemble (à la fourchette) la moitié du lait avec les oeufs. Ajoutez ensuite la pulpe et les pépins de tomate que vous avez prélevés juste avant (n’hésitez pas à les mixer avec un peu d’huile), ainsi que le pain ou la mie de pain émiettée et le persil haché. Ajoutez le reste du lait pour bien imbiber le tout, et mélangez. Ajoutez pour finir vos viandes hachées, en l’émiettant le mieux possible du bout des doigts. Complétez par un assaisonnement en sel et poivre, et mélangez le tout à la cuillère ou à la main.

  • 3

    Remplissez les tomates de farce, placez-les dans un plat, arrosez-les d’huile d’olive et enfournez-les pendant environ 45 min, en ajoutant les chapeaux 10 mn avant la fin de la cuisson.

ASTUCES

Pour cette recette vous pouvez la réaliser avec d’autre variétés de tomates, des courgettes, des aubergines, des poivrons ou des pommes de terre.

Rajoutez aussi de la coriandre dans votre farce et une pointe de muscade. Vous pouvez cuire vos tomates sur un fond de riz (non cuit), il absorbera l’excédent de liquide lâché par la tomates lors de sa cuisson et gonflera donc avec son jus parfumé.

Tomates provençales, Recette de chef

Mise à jour 3 novembre 2022 à 07:11

25 mn

Très Facile

Coût Bas

60 Kcal/Pers

– La recette des tomates provençales, ultra facile et rapide. Un goût de soleil et de chaleur, des parfums d’été même en hiver.

INGRÉDIENTS : 6 PERS.

  • 6 tomates fraîches
  • 3 gousses d’ail
  • ½ bouquet de persil
  • Huile d’olive
  • Chapelure
  • sel, poivre

PRÉPARATION en 3 étapes

  • Préparation 5 min
  • Cuisson 20 min

Etapes de la recette Tomates provençales

  • 1

Lavez soigneusement les tomates, puis coupez-les en 2 dans le sens de la hauteur (équateur) et déposez les deux parties dans un plat à gratin ou un plat allant au four. Assaisonnez avec le sel et le poivre.

  • 2

    Épluchez ensuite les gousses d’ail, enlevez le germe, puis hachez-les à la main ou avec un hachoir électrique de préférence afin d’obtenir un grain très fin. Mettez-les sur les tomates en les répartissant bien sur toute la surface.

  • 3

    Parsemez enfin vos tomates provençales de persil haché et de chapelure toujours en veillant à en recouvrir toute la surface. Arrosez le tout d’un filet d’huile d’olive et faites cuire pendant 20 min à 210°C (th.7/8).

ASTUCES

Servies en accompagnement avec la viande de votre choix, ou du poisson. Elles ne sont pas du tout caloriques avec un peu d’huile d’olive. A la place du sel, vous pouvez assaisonner avec du bouillon de volaille.

Comment cultiver des tomates bio ? De la plantation à la récolte

Mise à jour 26 août 2023 à 06:11

Notre guide de culture des tomates vous emmène de la plantation à la récolte ! Découvrez la meilleure façon de cultiver vos tomates, combien de temps il faut à une tomate pour porter des fruits, et ce dont les tomates ont besoin pour prospérer. Nous aborderons la transplantation, les tuteurs et les cages, les meilleures variétés de tomates et d’autres conseils sur les tomates !

Ce n’est pas pour rien que les tomates sont le légume numéro un du potager. Le goût d’une tomate fraîchement cueillie est incomparable à celui d’une tomate d’épicerie typique.
Les tomates sont des légumes de saison chaude et adorent le soleil !
Dans les régions nordiques, les plants de tomates ont besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour, 8 à 10 heures étant préférables.
Dans les régions méridionales, un léger ombrage l’après-midi (naturel ou appliqué, par exemple sous des bâches) aidera les tomates à survivre et à prospérer.

♦Combien de temps faut-il pour faire pousser une tomate ?

C’est l’une de nos questions les plus fréquentes. Le nombre exact de “jours avant la récolte” dépend de la terre et peut aller de 60 jours à plus de 100 jours.
En outre, les tomates ne peuvent pas être plantées trop tôt dans le sol, car il s’agit d’une culture tendre de saison chaude qui ne supporte pas le gel. Dans la plupart des régions, le sol n’est pas assez chaud pour planter des tomates en plein air avant la fin du printemps et le début de l’été, sauf dans la sud-est, où elles sont cultivées en automne et en hiver.

En raison de leur saison de croissance relativement longue (et de leur date de plantation tardive), plantez de petits “plants de démarrage” ou des transplants plutôt que des graines. Choisissez de jeunes plants de tomates dans une pépinière réputée. Les bons plants de démarrage sont courts et trapus, de couleur vert foncé, avec des tiges droites et robustes de la taille d’un crayon ou plus épaisses. Ils ne doivent pas avoir de feuilles jaunies, de taches ou de dommages dus au stress, ni de fleurs ou de fruits déjà en cours.

♦Types de tomates

  • Les tomates déterminées, mieux connues sous le nom de variétés “buisson”, atteignent une hauteur de 70 à 80cm. Ces variétés ont tendance à produire de nombreuses tomates mûres en une seule fois, elles n’ont pas beaucoup de feuilles après la mise à fruit et ont tendance à fructifier pendant une période (relativement) courte. Elles sont généralement productives plus tôt que les variétés à vigne, et non dans la dernière partie de la saison de croissance. Les tomates déterminées ne nécessitent pas de tuteurage ou de mise en cage. Ces plantes sont idéales pour les conteneurs et les petits espaces. La plupart, déterminées, sont des tomates à pâtes (ce qui convient bien à la préparation de sauces et à la mise en conserve).
  • Les tomates indéterminées, mieux connues sous le nom de variétés “vignes”, produisent les plus grands types de tomates à trancher de mi-saison à fin de saison, tout l’été et jusqu’au premier gel. Comme les tomates indéterminées ont une croissance foliaire plus importante, leur production a tendance à être répartie plus uniformément tout au long de la saison. Les tomates indéterminées nécessitent un tuteurage.

les tomates Elles sont idéales pour les grands jardins. La plupart des tomates beefsteak et des tomates cerises sont indéterminées.
Les tomates existent dans une large gamme de saveurs, de couleurs et de tailles, depuis les petites tomates de la taille d’un raisin jusqu’aux tomates géantes. Le choix dépend également de l’utilisation que vous ferez de ce fruit polyvalent dans la cuisine.

Par exemple, les tomates Roma ne sont généralement pas consommées fraîches, mais sont parfaites pour les sauces et les ketchups. Les tomates doivent faire l’objet de soins attentifs, car elles sont sensibles aux parasites et aux maladies. Pour éviter les problèmes, choisissez si possible des cultivars résistants aux maladies.

♦Les dates de plantation des tomates au printemps

En moyenne, la dernière gelée de printemps a lieu le 15 mai.

Commencez les semences à l’intérieur Plantez des semis ou des transplants
20 mars – 3 avril
Mar 20-28 Mai 22-Juin 12
22-26 mai, 10-12 juin N/A

Choisissez un site en plein soleil et, idéalement, un espace où les tomates (et les membres de leur famille, notamment les aubergines, les poivrons et les pommes de terre) n’ont pas poussé au cours des deux années précédentes.
Creusez le sol jusqu’à une profondeur d’environ 30 cm et mélangez-y du fumier âgé et/ou du compost. Laissez-lui deux semaines pour se décomposer avant de planter.

♦Démarrer les tomates à partir de graines

Comme nous l’avons dit plus haut, en raison de la longue saison de croissance d’une culture de climat chaud, de nombreux jardiniers achètent des plants de tomates de départ dans une pépinière.
Cependant, les tomates peuvent être semées directement dans le jardin si la température du sol est d’au moins 12°.

Notez qu’un sol à 12° est optimal pour une germination maximale en 5 jours. Assurez-vous que votre saison de culture soit suffisamment longue pour amener les plantes à maturité. Consultez votre date de première gelée d’automne.
Vous pouvez aussi planter des tomates par graines à l’intérieur pour prendre de l’avance. Semez les graines à une profondeur d’1,5cm pouce dans de petits plateaux 6 à 8 semaines avant la date moyenne du dernier gel de printemps.
Faites durcir vos propres semis pendant une semaine avant de les transplanter dans le sol. Le premier jour, placez-les à l’ombre pendant quelques heures à l’extérieur. Augmentez progressivement cette durée chaque jour pour inclure un peu de lumière directe du soleil.

♦Planter les transplants

Transplantez vos semis ou vos plants cultivés en pépinière une fois que tout danger de gel est passé et que le sol a atteint au moins 10°.
Placez des tuteurs ou des cages à tomates dans le sol au moment de la plantation. Les tuteurs et les cages maintiennent les fruits en développement hors du sol (pour éviter les maladies et les parasites) et aident également la plante à rester droite.

Lorsque vous transplantez des tomates, ajoutez une poignée d’engrais organique pour tomates ou de la farine d’os (une bonne source de phosphore) dans le trou de plantation.
N’appliquez PAS d’engrais à forte teneur en azote, comme ceux recommandés pour les pelouses, car cela favorise un feuillage luxuriant mais peut retarder la floraison et la fructification.
Lorsque vous plantez des semis, pincez quelques-unes des feuilles inférieures. Voici deux façons d’installer les semis dans le sol :
Placez chaque motte de racines assez profondément pour que les feuilles inférieures soient juste au-dessus de la surface du sol. Les racines pousseront tout le long de la tige de la plante sous terre. Plantez les semis à 40 ou 50 cm de distance. Les plantes entassées ne recevront pas suffisamment de soleil et les fruits risquent de ne pas mûrir.
Une autre solution consiste à coucher les transplants longs et gigotés sur le côté dans des tranchées de 6 à 7 cm de profondeur. Enterrez les tiges jusqu’à la première série de vraies feuilles. Les racines se développeront le long de la tige enterrée.

Si vous plantez de cette façon, pensez à placer quatre plants de tomates en position de point cardinal (nord, sud, est, ouest). Cette formation vous permet de fertiliser et d’arroser les plants du milieu.
N’oubliez pas de laisser suffisamment d’espace pour que les plants puissent s’étendre.
Arrosez bien afin de réduire le choc subi par les racines.

transplants de tomates

♦Culture de tomates en bacs

  • Utilisez un grand pot ou récipient (d’au moins 40 cm de diamètre) avec des trous de drainage dans le fond.
  • Utilisez un sol meuble et bien drainé (par exemple, au moins 30 cm d’un bon “mélange pour pot” avec ajout de matières organiques).
  • Un plateau doit être placé sous le pot pour recueillir l’excès d’eau qui s’écoule par le fond.
  • Choisissez des variétés buissonnantes ou naines ; de nombreuses tomates cerises poussent bien en pot. Les variétés plus hautes peuvent nécessiter un tuteurage.
  • Plantez un plant de tomate par pot et donnez à chacun au moins 6 heures de soleil par jour.
  • Gardez le sol humide. Les pots s’assèchent plus rapidement que la terre du jardin, il faut donc les vérifier quotidiennement et les arroser davantage pendant les vagues de chaleur.

♦Soins des plants de tomates

Arrosage

Arrosez tôt le matin afin que les plantes aient suffisamment d’humidité pour tenir le coup pendant une journée chaude.
Arrosez généreusement les premiers jours où les semis ou les transplants de tomates sont en terre.
Ensuite, arrosez régulièrement pendant la saison de croissance. Un arrosage profond favorise un système racinaire solide.
Évitez l’arrosage au-dessus de la tête et l’arrosage l’après-midi. Arrosez au niveau de la base/du sol de la plante pour éviter les éclaboussures d’eau sur les feuilles (ce qui favorise les maladies).
Paillez 5 semaines après la transplantation pour retenir l’humidité, empêcher la terre d’éclabousser les feuilles inférieures et lutter contre les mauvaises herbes. Appliquez 5 à 10 cm de paillis organique comme de la paille, du foin ou des copeaux d’écorce.
Pour aider les tomates pendant les périodes de sécheresse, trouvez des pierres plates et placez-en une à côté de chaque plante. Les pierres empêchent l’eau de s’évaporer du sol.

Fertilisation du site

Vous devriez déjà avoir incorporé du compost dans le sol avant de planter, et ajouté un peu de farine d’os dans le trou de plantation lors du repiquage.
Traitez les plantes latéralement, en appliquant de l’émulsion d’algues ou de poisson liquide ou un engrais organique toutes les deux semaines, en commençant lorsque les tomates ont un diamètre d’environ 2,5cm (certains disent qu’elles ont la taille d’une balle de golf). Si vous utilisez une formule organique granulaire, retirez le paillis de quelques cm et grattez 2 à 3 cuillères à soupe d’engrais autour de la ligne d’égouttement de la plante. Arrosez et replacez le paillis.
Continuez à fertiliser les tomates environ toutes les 3 à 4 semaines jusqu’aux gelées.
Remarque : évitez les engrais à libération rapide et les engrais à forte teneur en azote. Comme on l’a dit, un excès d’azote donne un feuillage luxuriant mais peu de fleurs et peu ou pas de fruits.

Taille, pincement, tuteurage

Si vous cultivez des tomates vignes, pincez les drageons (nouvelles petites tiges et feuilles entre les branches et la tige principale). Cela favorise la circulation de l’air et permet à la lumière du soleil d’atteindre le centre de la plante. tuteurage des tomates

Attachez délicatement les tiges aux piquets avec des chiffons, des bas de nylon, de la ficelle ou de la corde souple.
Au fur et à mesure de la croissance de la plante, coupez les feuilles inférieures des 30 cm de la tige.

Pas de fleurs, pas de fruits ?

Si aucune fleur ne se forme, il se peut que les plantes ne reçoivent pas assez de soleil ou d’eau (un manque d’eau peut arrêter la floraison).
La chute des fleurs peut être due à des températures diurnes élevées (plus de 32°). Fournissez de l’ombre pendant la partie la plus chaude de la journée en utilisant des couvertures de rangées ou des toiles d’ombrage.
Si les plantes produisent beaucoup de fleurs mais pas de fruits, la cause peut être un manque de lumière, un manque d’eau ou un arrosage irrégulier, des températures trop froides ou trop chaudes (plus de 24° la nuit / 32° le jour), ou un nombre insuffisant de pollinisateurs (abeilles).
Une faible humidité peut également affecter la pollinisation ; l’idéal est de 40 à 70 %. Si l’humidité est faible, brumisez la plante pour aider le pollen à se fixer.

♦Insectes et Maladies

Les tomates sont sensibles aux insectes nuisibles. Pour éviter une surpopulation d’insectes nuisibles, suivez ces conseils de base :

  • Surveillez quotidiennement les plants de tomates, en vérifiant sous les feuilles, les fruits et près du sol.
  • Pour déloger de nombreux ravageurs comme les pucerons, pulvérisez les plantes avec un bon jet d’eau du tuyau.
  • Cueillez à la main des insectes plus gros comme le ver de la tomate avec des gants, en les laissant tomber dans un seau d’eau savonneuse.
  • Appliquez du savon insecticide directement sur l’insecte sur la plante ; cela fonctionne pour les petits insectes nuisibles comme les pucerons et les tétranyques.
  • Appliquez des huiles horticoles ou des sprays dilués dans l’eau. Les pulvérisations d’huile de neem bloquent les trous d’aération de l’insecte.
  • Si vous choisissez en dernier recours d’utiliser des insecticides comme le Sevin, n’oubliez pas que vous risquez de tuer aussi des insectes utiles.

Ravageurs de la tomate

  • Ver gris de la tomate (au début de la saison). Indiqué par une tige mâchée
  • Les pucerons provoquent un enroulement jaune des feuilles et un résidu blanc et collant.
  • Les altises provoquent des trous dans les feuilles
  • Le ver de la tomate et le ver du tabac provoquent une défoliation.
  • Les aleurodes sont indiqués par un résidu blanc collant.
  • Les mineuses sont indiquées par des tunnels ou des zigzags sur les feuilles.
  • Le ver de l’épi du maïs (aussi appelé ver de la tomate), les punaises et les limaces causent des trous dans les fruits.

En ce qui concerne les maladies et autres problèmes de la tomate, le plus gros du travail est dans la prévention. Voici quelques conseils pour éviter les maladies de la tomate :
Plantez des variétés de tomates résistantes aux maladies. Les codes de résistance aux maladies des tomates sont indiqués sur les paquets de semences ou de plants (exemple : F = Flétrissure fusarienne).
Faites une rotation des cultures au moins tous les trois ans au même endroit. Évitez de planter également des membres de la famille des solanacées (pomme de terre, poivron et aubergine).
Veillez à ce que le sol soit bien drainé. Mélangez toujours du compost ou des matières organiques.
Arrosez régulièrement ! N’arrosez pas trop ! maladies tomates

Détruisez les plantes infectées

Malheureusement, vous devez souvent enlever et jeter les plantes infectées, sinon la maladie passera l’hiver. Ne les mettez PAS dans un tas de compost.
Solarisez le sol. Si le problème est vraiment grave, vous pouvez traiter votre sol en le couvrant de plastique pendant la partie la plus chaude de l’été pendant 6 à 8 semaines ; le soleil détruira les bactéries.

Maladies et problèmes de la tomate

  • La pourriture de l’extrémité de la fleur fait apparaître des taches sombres et enfoncées sur la partie inférieure de la tomate, en raison d’un déséquilibre en calcium. Voir le lien pour les remèdes et la prévention.
  • Le mildiou est une maladie fongique qui provoque la chute des feuilles ; elle est fréquente après une pluie ou par temps humide. Elle commence par des taches sombres et concentriques (brunes à noires), d’environ 1,2cm de diamètre sur les feuilles et les tiges inférieures. Si vous l’attrapez tôt et détruisez les feuilles infectées, votre plante peut survivre.
    Le mildiou provoque aussi des taches grises et moisies sur les feuilles et les fruits, qui deviennent ensuite brunes. La maladie se propage et est favorisée par un temps humide persistant.
  • Le virus de la mosaïque crée des feuilles déformées et fait que les jeunes pousses sont étroites et tordues, et que les feuilles sont tachetées de jaune. Malheureusement, les plantes infectées doivent être détruites (mais ne les mettez pas dans votre tas de compost).
  • La flétrissure fusarienne commence par le jaunissement et le flétrissement d’un côté de la plante et se déplace vers le haut de la plante à mesure que le champignon se propage. Malheureusement, une fois que cette maladie a frappé, la plante doit être détruite.
  • L’oïdium est une maladie fongique qui laisse des taches blanches ou une poussière de blanc sur les feuilles. Elle peut être combattue.
  • Fissures : Lorsque la croissance des fruits est trop rapide, la peau se fissure. Cela se produit généralement en raison d’un arrosage irrégulier ou d’une humidité inégale due aux conditions météorologiques (périodes très pluvieuses mélangées à des périodes sèches). Maintenez des niveaux d’humidité constants grâce à un arrosage et un paillage réguliers.

Laissez les tomates sur la vigne aussi longtemps que possible.
Récoltez les tomates lorsqu’elles sont fermes et de couleur très rouge, quelle que soit leur taille, avec peut-être un peu de jaune autour de la tige.

conserver les tomates

Récoltez les tomates d’autres couleurs (orange, jaune, violet, ou une autre nuance de l’arc-en-ciel) lorsqu’elles prennent la bonne couleur.
Si les températures commencent à baisser et que vos tomates ne mûrissent pas, utilisez l’une de ces méthodes :
Arrachez la plante entière, brossez la terre, enlevez le feuillage et suspendez la plante à l’envers dans un sous-sol ou un garage.
Placez les tomates mûres, vert pâle, tige vers le haut, dans un sac en papier et fermez-le sans serrer. Vous pouvez aussi les envelopper dans du papier journal et les placer dans une boîte en carton. Entreposez-les dans un endroit frais (18° à 21° à ) et sombre. Les températures plus fraîches ralentissent le mûrissement ; la chaleur l’accélère. Vérifiez chaque semaine et retirez les fruits mous, tachetés, malades ou mûrs.
Ne placez jamais les tomates sur un rebord de fenêtre ensoleillé pour qu’elles mûrissent ; elles pourraient pourrir avant d’être mûres !

♦Comment conserver les tomates ?

Ne réfrigérez jamais les tomates fraîches du jardin. Cela gâche la saveur et la texture qui leur donnent ce goût de tomate du jardin.
Pour les congeler, évidez les tomates fraîches et non tachées et placez-les entières dans des sacs ou des récipients de congélation. Fermez, étiquetez et congelez. La peau s’enlèvera lors de la décongélation.

♦Variétés de tomates recommandées

Les tomates existent en plusieurs tailles, de la minuscule “groseille” à la “cerise” en passant par la grosse “beefsteak”. Il existe des milliers de variétés de tomates adaptées à différents climats et goûts. Nous vous recommandons de rechercher des cultivars résistants aux maladies.
Variétés précoces (moins de 70 jours avant la récolte)
Les cultivars à maturation précoce tels que ‘Early Girl’ peuvent être légèrement moins savoureux mais produiront des fruits 2 à 3 semaines plus tôt que les cultivars de mi-saison ou de fin de saison.

  • ‘Early Cascade’ : plante indéterminée et rampante, fruits en grappes ; résistant aux maladies.
  • Early Girl’ : plante indéterminée ; fruits charnus ; produit tout l’été.
    Variétés de mi-saison (70 à 80 jours avant la récolte)
  • ‘Floramerica’ : déterminée ; résistante aux maladies ; chair ferme et rouge foncé ; plante robuste.
  • ‘Fantastic’ : indéterminée ; résistante aux maladies et aux crevasses ; saveur riche et charnue, rendement élevé.
    Variétés tardives (80 jours ou plus avant la récolte)
  • ‘Amish Paste’ : indéterminée ; héritière ; grosses tomates prunes, fruits en forme de gland ; juteuses, excellentes pour la sauce.
  • ‘Brandywine’ : indéterminée ; héritière ; bifteck avec une parfaite combinaison acide-sucre, de nombreuses variantes sont disponibles.
  • ‘Tomato, Roma VF’ : déterminée ; tomates roma compactes ; résistantes au flétrissement. Intérieur charnu et peu de graines ; rendement élevé ; bonne pour la pâte et la mise en conserve.

tomates cerises Tomates cerises

  • ‘Sun Gold’ : 57 jours à maturité ; indéterminée ; résistante au flétrissement bactérien et au virus de la mosaïque du tabac ; couleur orange mandarine brillante sur des grappes en forme de grappes ; goût intensément sucré.
  • ‘Yellow Mini (F1)’ : 57 jours à maturité ; indéterminée ; goût sucré et juteux ; par rapport aux autres tomates cerises, la Yellow Mini résiste au fendillement causé par une pluie trop abondante ou un arrosage irrégulier ; résistance élevée au virus de la mosaïque du tabac.

Grosses tomates

Beefsteak, Beefmaster, Ponderosa et Oxheart sont connues pour leurs gros fruits. Cependant, ces variétés à gros fruits sont souvent plus sensibles aux maladies et aux fissures de la peau.

♦Douceur et Sagesse

Pour soulager un mal de tête, buvez du jus de tomate mélangé à du basilic frais.
En 1781, Thomas Jefferson, un agriculteur expérimental, aurait cultivé des tomates pour ses invités.
La plante de la tomate est originaire d’Amérique du Sud, mais elle n’était pas couramment cultivée aux États-Unis avant 1835. En 1522, des explorateurs espagnols sont revenus du Nouveau Monde avec des tomates. Beaucoup de gens pensaient que les fruits étaient toxiques, ce qui n’est pas un hasard : Les tomates font partie de la même famille (Solanaceae) que la belladone (Atropa belladonna). Les pommes de terre et les aubergines font également partie de cette famille.
Au XIXe siècle, la tomate était appelée “pomme du paradis” en Allemagne et “pomme d’amour” en France.
Les gens se sont longtemps disputés pour savoir si les tomates étaient des fruits ou des légumes !

♦Notes et composition

Les tomates sont nutritives et pauvres en calories. Une tomate de taille moyenne fournit 57 % de l’apport quotidien recommandé (AQR) en vitamine C, 25 % de l’AQR en vitamine A et 8 % de l’AQR en fer, tout en ne contenant que 35 calories.
Profitez du goût frais des tomates tout au long de l’année !
Beaucoup de gens aiment aussi les tomates séchées, alors apprenez à sécher vos propres tomates ici.

Fabriquez aussi vos propres sauces tomate à l’aide d’un robot cuisine